Synoptik

Branchement home-cinéma

Modes de connexion avec et sans fil
Cette page présente les différentes options possibles pour connecter un système audio home-cinéma de type pack ampli et enceintes. Il devra être relié à une télévision (ou un vidéoprojecteur) et/ou à une ou plusieurs sources de contenus (Lecteur Blu-Ray, décodeur TV, Chromecast, Apple TV, etc.). Notez qu'il est tout à fait possible de mixer les différents types de branchements.

Connexion HDMI

L'essentiel

Ce mode de branchement est progressivement devenu le standard pour relier entre eux les équipements audio/vidéo. Il permet une connexion numérique haut débit capable de transmettre, via un seul câble, de la vidéo haute définition (HD, UHD, 4K, etc.) et du son surround (Dolby digital, Dolby Atmos, DTS:X, etc.).

Avantages du HDMI

Vous rencontrerez souvent la dénomination HDMI ARC (ou eARC, avec davantage de débit). Il s'agit d'une évolution de la norme HDMI qui permet un retour audio par le même câble et donc de simplifier encore les branchements (ARC signifie Audio Return Channel). Voir un exemple de configuration, plus bas sur la page.

Principe de fonctionnement du HDMI (e)ARC
Câble HDMI (e)ARC

Sauf exception, les amplis home-cinéma possèdent plusieurs entrées HDMI afin de pouvoir y brancher les différentes sources ; elles peuvent être HD, 4K ou 8K. En revanche, de nombreux modèles ne comportent qu'une seule sortie HDMI (habituellement compatible ARC ou eARC). L'image ci-dessous montre un exemple type de répartition des connecteurs HDMI sur le panneau arrière d'un ampli.

Face arrière d'un amplificateur
Ports HDMI sur ampli Denon
Câbles HDMI

Pour un fonctionnement optimal, il est recommandé d'utiliser les câbles HDMI suivants (source hdmi.org) :

  • ARC : câble HDMI version 1.4 ou supérieure. Pour information, la majorité des câbles vendus aujourd'hui sont au format 2.0 (ou +).
  • eARC : câble HDMI version 2.1, lesquels ont une bande passante bien plus élevée, nécessaire au HDMI eARC.

Configuration type

Concernant le schéma de connexion, une configuration très répandue - si vous utilisez le HDMI - consiste à utiliser l'ampli et/ou la TV en mode "pass-through" (passer au travers). L'illustration ci-dessous présente une installation combinant les 2 approches :

  • Ampli pass-through : le signal audio/vidéo transite d'abord par l'ampli avant d'être redirigé vers l'écran. L'ampli jour alors le rôle de "hub", c'est-à-dire qu'il centralise toutes les sources de contenus et ne transmettra ensuite que le signal souhaité à la télévision. Cette configuration vous permettra par ailleurs de bénéficier - si votre ampli le propose - d'éventuels traitements d'amélioration vidéo (type upscaling).
  • TV pass-through : le signal est d'abord envoyé l'écran puis le son est ensuite transmis à l'ampli, soit via le retour HDMI ARC, soit via un câble audio supplémentaire si non compatible.
Schéma de connexion global en HDMI (source - ampli - écran)
Branchement home-cinéma en HDMI
(Ampli et TV pass-through)
À quoi sert le retour audio (e)ARC ?

Il servira surtout à récupérer le son en provenance de la télévision sans qu'il soit nécessaire de brancher un câble supplémentaire.

Si par exemple vous regardez les chaînes de la TNT via un décodeur intégré ou branché à la TV, le HDMI ARC permettra de transmettre directement vers l'ampli le son du programme regardé (par le même câble qui transmet l'image de l'ampli à la TV).

Si l'un des appareils n'est pas compatible ARC et que vous avez besoin d'un retour audio, il vous faudra utiliser un câble supplémentaire (généralement optique) entre la TV et l'ampli.

Différences entre HDMI ARC et non ARC
ARC vs eARC ?

Comme son nom l'indique, l'eARC (Enhanced Audio Return Channel) est une version améliorée de l'ARC. Ce nouveau standard augmente la bande passante du canal de retour audio (~ 30 fois plus), c'est-à-dire qu'il permet de faire transiter plus d'informations.

L'eARC est ainsi compatible avec davantage de formats audio, notamment le Dolby Atmos et le DTS:X. Il peut également véhiculer un son surround (5.1 ou 7.1) non compressé pour une qualité sonore encore meilleure.

NB : si vous utilisez une barre de son home-cinéma au lieu d'un système avec ampli + enceintes, vous pouvez aussi consulter le guide de branchement pour barre de son.

Connexion optique

L'essentiel

Contrairement au HDMI, une connexion optique ne fait transiter que l'audio, au format numérique également. Il s'agit d'une transmission unidirectionnelle (dans un sens uniquement). Relativement ancien, ce mode de branchement est présent sur la plupart des équipements audio/vidéo (amplis, TVs, etc.). Dans les faits, il est cependant progressivement supplanté par le HDMI, qui offre davantage de débit et de fonctionnalités.

Avantages et inconvénients de l'optique numérique (connecteur Toslink)

L'optique audionumérique s'avère aujourd'hui surtout utile pour connecter des équipements moins récents, par exemple pour gérer le retour audio du téléviseur vers l'ampli si l'un des appareils n'est pas compatible HDMI ARC.

Formats audio compatibles

La connexion optique permet de transmettre les formats audio surround classique tels que le Dolby Digital mais n'est pas compatible avec les formats plus gourmands en bande passante tels que le Dolby TrueHD (compression audio sans perte) ou le Dolby Atmos (son 3D). Il faudra utiliser le HDMI, lequel permet un débit plus élevé.

Vous trouverez généralement un ou plusieurs ports d'entrée sur l'ampli et des ports de sortie sur les appareils "émetteurs" (télévision, décodeur TV, lecteur Blu-Ray, etc.). Les connecteurs optiques utilisés sont habituellement au format Toslink (plus rarement mini-Toslink).

Zoom panneau arrière d'un amplificateur home-cinéma
Ports optiques sur ampli Denon
Coaxial numérique

Les ports audionumériques peuvent également se présenter sous forme RCA (câble coaxial). Comme pour l'optique, un seul câble véhicule tous les canaux audio sous forme numérique. Ces connecteurs (Toslink/optique et RCA/coaxial) sont aussi parfois appelés S/PDIF (pour Sony/Philips Digital Interface), du nom des fabricants concepteurs du format.

Connecteurs audionumériques
Connecteurs optique et coaxial

Configuration type

Un câble optique est rarement utilisé seul mais plutôt en complément de branchements HDMI. Parmi les nombreuses façons d'utiliser l'optique audionumérique, la plus courante est certainement de raccorder la sortie optique de la TV à l'entrée optique de l'ampli (cf. illustration ci-dessous).

Schéma de connexion global en HDMI (source> ampli > écran)
Branchement optique

Vous pourrez ainsi entendre le son de la TV, y compris celui issu des appareils branchés (en HDMI). C'est habituellement l'audio correspondant à la source sélectionnée qui sera transmis à l'ampli.

Connexion sans fil

Préambule

Une installation home-cinéma complète nécessite plusieurs câbles pour interconnecter les différents éléments qui la composent : sources de contenu, téléviseur (ou projecteur), ampli et enceintes. Cette multiplicité des câbles est l'un des principaux inconvénients du home-cinéma mais il existe des solutions pour s'affranchir d'une partie des branchements.

Pour bien comprendre quels sont les solutions sans fils existantes, il faut d'abord bien distinguer les deux types de câblage :

  • Les câbles audio/vidéo (HDMI, optique, etc.), entre les appareils.
  • Les câbles d'enceintes, relativement fins (+ celui du caisson de basse).
Raccordement entre éléments d'une installation home-cinéma
Exemple type de branchement filaire

L'exemple type présenté ci-dessus illustre ainsi les 2 types de transmissions sans fil possibles :

  • Audio et/ou vidéo sans fil entre la source, l'ampli et la TV (ou le vidéoprojecteur).
  • Ampli avec enceintes sans fil, en particulier pour celles placées derrière le spectateur.

Les rubriques suivantes reviennent plus en détails sur ces deux aspects.

Enceintes sans fil

Si vous recherchez un système home-cinéma sans fil, deux options principales s'offrent à vous : les barres de son avec enceintes surround ou les packs home-cinéma avec ampli et enceintes sans fil compatibles (MusicCast, HEOS, etc.).

Voir les meilleurs home-cinéma sans fil
(classement par tranche de prix)
Barre de son avec enceintes arrière

Avec ce type de barre home-cinéma, les enceintes surround fonctionnent habituellement sans câble (excepté celui de l'alimentation secteur). C'est également le cas pour le caisson de basses. C'est ainsi la solution qui permet l'installation la plus simple tout en permettant tout de même un son immersif.

Ensemble avec barre + enceintes sans câbles + caisson de graves
Barre de son avec enceintes surround
(Samsung)
Voir toutes les barres de son avec enceintes
(Sur le comparateur)
Barre de son modulables

La plupart des fabricants (Samsung, Sonos, Bose, Sony, etc.) propose également des produits modulables. Vous pourrez ainsi composer, à partir d'une barre de son, votre système home-cinéma sur mesure, en y ajoutant des éléments selon vos besoins (enceintes supplémentaires, caisson sans fil).

Pack ampli + enceintes sans fil

Les constructeurs (Yamaha, Denon, etc.) ont développé des écosystèmes propriétaires qui permettent de se passer d'une partie câbles, le plus souvent pour les enceintes arrière ou latérales.

Enceintes sans câble
Yamaha MusicCast

La transmission entre l'ampli et les enceintes se fait alors généralement via le réseau Wi-Fi auquel sont connectés à la fois l'ampli et les enceintes autonomes (configuration multiroom). Celles-ci sont "actives", c'est-à-dire qu'elles intègrent leur propre amplificateur (il est juste nécessaire de les alimenter).

Les systèmes les plus connus sont notamment :

  • Yamaha MusicCast
  • Denon HEOS (compatible aussi avec les amplis Marantz)
Voir les produits MusicCast / HEOS
(Sur son-video.com)

Audio/vidéo sans fil

De nombreuses solutions existent, plus ou moins simples à mettre en oeuvre et plus ou moins performantes.

Transmission directe

Souvent plutôt utiles pour les vidéoprojecteurs, il existe des émetteurs/récepteurs sans fil, à brancher sur un port HDMI. Le signal est ainsi simplement transmis entre deux les deux appareils. Pensez à bien vérifier en amont les formats supportés, tant concernant la vidéo (HD, 4K, etc.) que le son (Dolby, DTS).

Exemple de système de transmission UD/UHD (4K) sans câble
HDMI sans fil (Marmitek)
Via le réseau Wi-Fi

Des protocoles comme AirPlay, Miracast ou DLNA permettent de transférer sans câble de l'audio et/ou de la vidéo entre appareils compatibles (mobile, passerelle multimédia, ampli, TV, etc.). Il faut là encore bien vérifier les formats de son surround pris en charge, au risque de retrouver finalement un son stéréo.